iManagement

Échangez vos idées ou posez vos questions à nos experts

Your articles

Le saule marsault, aubaine du printemps

Pour les abeilles mellifères, le saule est une des premières sources de nourriture à la fin de l'hiver. L'apiculteur calque sa visite de printemps sur l'éclosion des chatons de la plante mâle.

Le saule marsault est un arbre qui apporte les premières ressources mellifères aux abeilles. Il est très répandu et fait partie de la famille des Salicacėes. D’après son nom latin, Salix caprea, le saule marsault est aussi appelé saule des chèvres.A lors que la grande majorité des saules aiment une situation humide et fraîche, le saule marsault peut se contenter d'un sol plus sec. Cela favorise sa répartition naturelle. Il aime coloniser les zones peu arborées car il affectionne particulièrement la lumière. Sa taille s'élève entre 6 et 14 mètres. Comme tous les saules, il s'agit d'une espèce dioïque ce qui signifie qu'il existe des plants mâles et des plants femelles.

Sa floraison commence en février pour donner toute sa générosité en mars. Cette floraison précoce et abondante fait tout l'intérêt du saule marsault pour les abeilles et pour l’apiculteur qui fixe sa visite de printemps autour de la mi-mars, dès l’éclosion des chatons. La durée de vie du saule marsault est courte puisqu'elle ne dépasse pas 60 ans. En dehors du saule marsault, il existe une grande variété de saules (~350 espèces) qui produisent du nectar et du pollen, en particulier le saule pleureur et le saule blanc.

Les fleurs du saule sont constituées d’un chaton jaune vif très caractéristique, qui apparait avant les feuilles. Ces fleurs sont très nectarifères et seules les fleurs du saule mâle donnent du pollen. Cet apport, à un moment où la colonie développe son couvain, est essentiel. Le pollen frais est très utile notamment pour guérir la nosémose et pour nourrir les jeunes larves.

En cas de fortes pluies fréquentes à cette saison, les rentrées de pollen et de nectar provenant du saule marsault sont réduites car la fleur n'est pas protégée et la pluie la rince de son nectar.

La multiplication: Contrairement aux autres espèces de saules, le saule marsault se prête assez mal au bouturage. Le plus simple est de prélever un ou deux plants en pleine nature et de les replanter proches du rucher. Par contre, une fois en place, le saule marsault a tendance à drageonner.

Le miel de saule: Il s'agit d'un miel de couleur jaune doré, avec des nuances vertes et des notes florales prononcées. A l'époque de floraison du saule marsault, la pose d'une hausse refroidirait trop la ruche et nuirait au développement du couvain. La récolte de miel de saule est donc difficile.

Author:https://unrucheraujardin.blogspot.com (Claude Pfefferlé)
Back to overview