iManagement

Échangez vos idées ou posez vos questions à nos experts

Your articles

Fruitiers à noyau (Prunus sp.)

Arbres et arbustes à feuilles caduques avec des fleurs hermaphrodites blanches à légèrement roses qui se développent en fruits comestibles de différentes couleurs. En Suisse, on trouve fréquemment le cerisier sauvage (P. avium), le prunier (P. domestica), le griottier (P. cerasus), l’abricotier (P. armeniaca) et le prunelier (P. spinosa).

Importance pour les abeilles: il existe beaucoup d’espèces de fruitiers à noyau. Leur floraison abondante représente, dans de nombreuses régions, l’une des premières sources significatives de nectar de la saison apicole.

Répartition: les pruniers sont cultivés en arboriculture partout en Suisse. L’abricotier est cultivé surtout en Valais. Le cerisier sauvage est très fréquent au nord et au sud des Alpes, il pousse dans les forêts, les lisières et les haies. Le griottier est cultivé et se retrouve souvent à l’état sauvage, tout comme le prunelier, qui pousse fréquemment dans les haies et au bord des chemins. Tous les arbres fruitiers sont sensibles au gel, mais nécessitent également une période froide avant leur floraison, ce qui limite leur répartition tant au nord qu’au sud.

Période de floraison: de mars à mai

 

Pollen Cerisier, griottier:    ❶❷❸❹

Pollen Abricotier, prunier:  ❶❷ ∅∅

Nectar Cerisier, griottier:   ❶❷❸❹

Nectar Abricotier, prunier:  ❶❷ ∅∅

 

 

Légende: L’intérêt apicole est indiqué avec l’échelle: 1 (faible), 2 (moyen), 3 (bon) et 4 (très bon)
(Maurizio & Schaper, 1994; Pritsch, 2007).

 

Author:Agroscope; www.agroscope.ch
Back to overview