iManagement

Newletter abonnieren

powered by dodeley

Le sorbier

Le sorbier est un arbre au feuillage caduc très répandu en Valais, où il pousse naturellement dans les bois, mais qui est aussi largement planté dans les parcs et jardins, notamment pour former des haies vives, très appréciées pour leurs feuilles et leurs fruits décoratifs. Il existe plusieurs variétés de sorbiers ; les plus fréquents sont le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia), le sorbier domestique, appelé aussi cormier (Sorbus domestica), et l’alisier blanc (Sorbus aria).

Ces différentes variétés se reconnaissent essentiellement par les feuilles, qui sont simples pour l’alisier, et composées pour le sorbier. La taille des arbres varie entre 5 et 25 mètres. Des bouquets terminaux portent les fleurs, blanches et odorantes, qui se transforment en magnifiques baies rouges.

Les fleurs en corymbes, disposées sur un même plan, offrent une sorte de piste d’atterrissage aux abeilles, qui y récoltent, en mai et juin, des quantités appréciables de nectar et du pollen vert-jaune. Le miel qui en dérive entre dans la composition des miels toutes fleurs.

Les fruits de certaines espèces de sorbier sont comestibles, mais âpres ou fades ; ceux du sorbier des oiseleurs, en revanche, sont toxiques pour l’homme. Mieux vaut, par sécurité, laisser ces baies rouges aux oiseaux, qui en sont particulièrement friands !

 

Sources

T. Silberfeld, C. Reeb, Les plantes mellifères, 2016

Auteurs divers, Giardinaggio senza problemi, Guida completa del Reader’s Digest, 1981

Auteurs divers, Le traité Rustica de l’apiculture, 2002

Autor
Isabella Moretti
Zurück zur Übersicht